Ecoutez-nous avec votre navigateur web en cliquant ici
Ecoutez-nous avec votre lecteur multimédia en cliquant ici.
   Ecoutez-nous avec lecteur Winamp et Itunes en cliquant ici
   Ecoutez-nous avec Real Player en cliquant ici
Ecoutez-nous avec QuickTime en cliquant ici
Ecoutez-nous en Web Proxy en Cliquant ici
Pour Insérer notre flux dans votre site ou votre application Mobile Cliquer sur ce LIEN 1
Pour Insérer notre flux dans votre site ou votre application Mobile Cliquer sur ce LIEN 2

Nos Logos

   

Mao Sidibé figure parmi les finalistes du concours RFI découverte 2015, a-t-on appris de source officielle.

Le 30 octobre 2015 marque la clôture de la phase de vote et Oumou Sangaré présidera le jury qui remettra le prix à l’un des 14 artistes africains ayant eu le plus de voix du public et qui sera ajouté au vote du jury. Après Maréma l'année dernière , la culture musicale sénégalaise sera défendue au concours de cette année par par Mao Sidibé qui est opposé à : Asden (Congo) ; Darline DEsca (Haïti) ; Dioba (Mauritanie) ; Elida Almeida (Cap-vert) ; Elinam (Togo) ; Joey le soldat (Burkina-Faso) ; Kantala (Burkina-Faso), Liz (Congo) ; Mélodji (Tchad) ; Mija (Madagascar) ; Sanzy Viani (Cameroun) ; Woodsound (Bénin) et Banlieuz’art (Guinée).

Compositeur, arrangeur, auteur et interprète, Mao concourt avec deux titres : « Djiguène » et « woma woma ». Le jury se réunira ensuite le 17 novembre prochain pour désigner le lauréat de cette année.

Cliquez ici pour voter : http://www.prixdecouvertes.com/fr/vote

Suite à la mise en demeure qui lui a été servie le 2 octobre 2015 par l’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste (Artp) pour les perturbations survenues sur son réseau les 15, 18 et 26 septembre 2015, Orange Sénégal a expliqué qu’un bug en était la cause. Précisant au  régulateur télécom que ces incidents n’étant pas de sa volonté, l’opérateur leader des télécoms au Sénégal a déclaré n’avoir violé de ce fait aucune disposition législative, réglementaire ou son cahier de charges. Ajoutant que son cahier de charge ne l’oblige d’ailleurs pas à avoir « zéro incident » sur un réseau télécom.

Répondant à Alioune Ndiaye, le directeur général d’Orange Sénégal, l’Artp a déclaré « irrecevables » les justifications de l’opérateur télécom. Le régulateur télécom a souligné qu’il est évident  «qu'il ne peut y avoir zéro incident. Toutefois, l'obligation de continuité doit être assurée et, en cas d'incident, il appartient au régulateur de décider si l'incident peut être qualifié de manquement répréhensible». 

«Hormis les dispositions d'ordre général du Code des Télécommunications, l'article 9 du cahier des charges de Sonatel prévoit deux situations différentes. Il s'agit d'une part, d'une obligation de «permanence», donc de continuité du service et d'autre part, des défaillances dégradant la qualité de service dont les effets doivent être éliminés dans les meilleurs délais. Les deux cas précités font l'objet de régimes de sanctions différents: l'obligation de permanence et de continuité du service relève des sanctions prévues à l'article 106 du Code des Télécommunications alors que les défaillances en matière de qualité de service sont sanctionnées par les alinéas 5 et suivants du point 9.1 de votre cahier des charges », a renchérit Abdou Karim Sall, le directeur général de l’Artp.

Au regard de toutes ces explications « irrecevables », l’Artp a décidé de maintenir  sa mise en demeure contre Orange et de prendre toutes les mesures qui s’imposent le cas échéant.

Hier dans la journée du dimanche, des étudiants de l’Université de Dakar avaient défoncé les portes des pavillons pour accéder à leurs chambres. Ces derniers devront regretter leur geste amèrement puisqu’ils sont dans le viseur de dame justice. La direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) entend leur faire payer leurs actes irresponsables. Elle a annoncé une plainte, informe Le Populaire, dans son édition de ce lundi 5 octobre.

« Toute occupation, par infraction, des résidences universitaires qui sont des bâtiments publics entraînera, contre les auteurs, des poursuites judiciaires conformément aux lois en vigueur », a souligné un communiqué émanant du Coud.

Dans le document, la direction du Coud dit n’avoir « reçu aucun courrier portant sur la programmation de la tenue d’examens dans les établissements pédagogiques de l’Ucad ». Et d’ajouter: « l’ouverture du campus social va au-delà de l’occupation des résidences. Elle doit être accompagnée par un ensemble de paramètres. À savoir, la reprise des services de restauration, de santé, d’hygiène et de sécurité. Vu que toutes ces conditions ne sont pas encore réunies, la date de réouverture du campus social n’est pas encore fixée », informe le Coud.

Binta Mané n’est plus un coeur à prendre. L’animatrice de la rubrique web de l’émission sen show sur la sen tv , a finalement trouvé chaussures à ses pieds. L’heureux élu se nomme Mouhamed Fadel Kamara. L’union est célébré ce samedi 03 octobre à la mosquée de Sam Notaire à Guediawaye en présence des deux membres de familles.

VIDÉO :  L'arrivée des lionnes à Dakar

Page 1 sur 2

Nous Contacter

Ouest Foire, Cité Khandar
Senegal
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
listen.senemultimedia.net:5601/;