Université de Dakar : Le Coud va traduire en justice les étudiants qui ont défoncé les portes de leurs chambres

Par Publié octobre 05, 2015

Hier dans la journée du dimanche, des étudiants de l’Université de Dakar avaient défoncé les portes des pavillons pour accéder à leurs chambres. Ces derniers devront regretter leur geste amèrement puisqu’ils sont dans le viseur de dame justice. La direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) entend leur faire payer leurs actes irresponsables. Elle a annoncé une plainte, informe Le Populaire, dans son édition de ce lundi 5 octobre.

« Toute occupation, par infraction, des résidences universitaires qui sont des bâtiments publics entraînera, contre les auteurs, des poursuites judiciaires conformément aux lois en vigueur », a souligné un communiqué émanant du Coud.

Dans le document, la direction du Coud dit n’avoir « reçu aucun courrier portant sur la programmation de la tenue d’examens dans les établissements pédagogiques de l’Ucad ». Et d’ajouter: « l’ouverture du campus social va au-delà de l’occupation des résidences. Elle doit être accompagnée par un ensemble de paramètres. À savoir, la reprise des services de restauration, de santé, d’hygiène et de sécurité. Vu que toutes ces conditions ne sont pas encore réunies, la date de réouverture du campus social n’est pas encore fixée », informe le Coud.

Lu 2242 fois

Nous Contacter

Ouest Foire, Cité Khandar
Senegal
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
listen.senemultimedia.net:5601/;